8 Juin 2017

Journée mondiale de l'océan le 8 juin : "Tortue où vas-tu ?"

Le CNES accueille 300 jeunes qui s’interrogent sur l’impact des changements climatiques sur les animaux marins, à l'occasion de la journée mondiale de l'océans ce 8 juin. Des classes de CM2 et 6e viennent présenter leurs projets "Tortue où vas-tu ?" qu'ils ont mené durant l’année 2016/2017 autour du suivi par satellite des tortues marines.

Le projet "Tortue où vas-tu ?"

Le CNES et le Muséum d'histoire naturelle de Toulouse ont proposé aux classes de CM2 et 6e durant l'année 2016/2017 de réaliser une production sur le thème : « Tortue où vas-tu ? » à partir d’un travail sur le suivi des tortues marines par satellite et la pollution des océans par les plastiques. Lors de la journée mondiale de l'océan ce 8 juin, 300 élèves, participant au projet Argonautica, présentent leur projet au CNES à Toulouse pour réfléchir ensemble aux conditions de vie et de déplacement des tortues en relation avec les contraintes liées à leur reproduction, leur alimentation et les modifications (température…) dans leur milieu de vie océanique.
La forme de la production, vivante et intéractive, a été choisie par les classes : jeu de société ou de coopération, pièce de théâtre, film… Les enseignants ont eu carte blanche pour mener un projet pluridisciplinaire (avec des professeurs de SVT, lettres, arts plastiques, géographie, etc.) et collaboratif entre CM et 6e.

Les temps forts

Une demi-journée, en début de projet, a permis aux jeunes d’aborder le cycle de vie et la biologie des tortues marines, les espèces de tortues, la classification des êtres vivants, le suivi des animaux par satellite et de poser les problématiques à traiter :

  • Où vont les tortues marines dans l’océan ?
  • Pourquoi sont-elles en voie de disparition ?

Un temps d’échange par visioconférence avec un chercheur qui étudie les déplacements des tortues marines a eu lieu en cours de projet.
En fin de projet, durant la journée mondiale de l'océan, les classes de rencontrent un chercheur qui étudie les déplacements des tortues marines et présentent les productions réalisées au cours de l’année. Ce 8 juin, les élèves pourront poser toutes leurs question à Damien Chevallier de l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien de Strasbourg, responsable du suivi des tortues.

Lors de la journée mondiale de l'océan ce 8 juin, 300 élèves présentent leur projet au CNES à Toulouse pour réfléchir ensemble aux conditions de vie des tortues marines. Crédits : CNES.

p48889_hd.jpg

Rencontres du projet "Trop chaud pour les bébés manchots" au CNES à Toulouse à l'occasion de la journée mondiale des océans. Crédits : © CNES/GRIMAULT Emmanuel, 2015.

Un projet riche et attrayant en lien avec l'océan

Le travail réalisé en classe peut concerner le français, l’enseignement artistique, la géographie, les mathématiques... La participation à ce projet annuel est l’occasion pour les élèves de développer des compétences dans chaque domaine et apporte de nombreuses contributions à l’acquisition du socle commun.

Lors de la demi-journée de début de projet, les ateliers ont abordé des notions de sciences et technologie des programmes 2016 du cycle 3 :

  • Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent : classer les organismes, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l’évolution des organismes. Décrire comment les êtres vivants se développent et deviennent aptes à se reproduire. Expliquer l’origine de la matière organique des êtres vivants et son devenir.
  • La planète Terre et les êtres vivants dans leur environnement : identifier des enjeux liés à l’environnement (conséquences de la modification d’un facteur biologique sur l’écosystème).
  • Matière, mouvement, énergie, information : identifier un signal et une information.

Des jeunes jouent à un jeu de société produit par une classe dans le cadre du projet "Trop chaud pour les bébés manchots", au CNES à Toulouse. Crédits : © CNES/GRIMAULT Emmanuel, 2015.