Affiner la recherche

Tags et Filtres

    Résultats de la recherche

    277 résultat(s) trouvé(s) Trier par
    1. Tanzanie/ Kenya- Le Kilimandjaro: le plus haut sommet d’Afrique dans les hautes terres d’Afrique de l’Est

      Date de publication:

      21 Février 2020

      Plus haut sommet de l’Afrique et un des plus grands volcans du monde, le Kilimandjaro (5.895 m) est un des hauts lieux emblématiques des hautes terres d’Afrique de l’Est. Dans cet espace transfrontalier partagé par la Tanzanie et le Kenya, les gradients montagnes-plateaux jouent un rôle majeur dans l’organisation et la mise en valeur des territoires. Alors que les îlots montagnards humides dispersés dans un espace aride dessinent un peuplement en archipels, les bas plateaux, aux précipitations aléatoires, portent les savanes et steppes pastorales des Masaï et les grands parcs animaliers qui y expliquent un important tourisme international. Les différentes aires protégées, de statuts variés, y ont en effet été établies, dans une double logique de développement touristique et de conservation de la biodiversité. Alors qu’à l’étage sommital on constate un recul de 90 % de la couverture des glaciers en 120 ans, la mobilisation des eaux a permis sur le piémont le développement de quelques périmètres irrigués.

      Tags associés:

    2. Tags associés:

    3. PARTENARIAT ENTRE LE CNES ET L’AASO- L’AFRIQUE PREND PART À ACTINSPACE

      Date de publication:

      11 Mars 2020

      Mercredi 11 mars 2020, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Sekou Ouedraogo, Président de l’AASO (African Aeronautics & Space Organisation) ont signé un accord de partenariat afin de développer en Afrique, le hackathon international ActInSpace dont la quatrième édition se tiendra en avril 2020. Le Burkina Faso, le Ghana et le Nigeria sont les premiers pays à participer à l’événement, dans le cadre de ce nouveau partenariat.

      Tags associés:

    4. Le Botswana, un espace d’Afrique australe en profonde mutation

      Date de publication:

      27 Février 2020

      Cette séance propose aux élèves de travailler la réalisation complète d'un croquis. Le thème étudié se situant en fin d'année de seconde, les élèves auront préalablement, et de manière progressive, été familiarisés à cet exercice. Les documents étudiés vont permettre d'offrir deux parcours au groupe classe. Ils s'utilisent en parallèle : l'image et le texte correspondant, qui apporte les précisons et éclaircissements nécessaires. Enfin, la réalisation d'un schéma mental permet de travailler une autre forme de langage. On le voit il s'agit aux élèves de vérifier les apprentissages mis en œuvre tout au long de l'année.

      Tags associés:

    5. Afrique du Sud- Le Cap: une métropole post-apartheid en profondes mutations sociales et urbaines

      Date de publication:

      17 Janvier 2020

      A la pointe méridionale du continent africain, la métropole du Cap est l’une des trois capitales de l’Afrique du Sud avec Johannesburg et Prétoria. Ville de 434.000 habitants, essentiellement littorale, elle est aussi le cœur d’une métropole de 3,7 millions d’habitants, le grand Cape Town, qui occupe la majeure partie de la plaine - les Cape Flats - qui lui sert aussi d’arrière-pays. Ville fondatrice, souvent politiquement frondeuse, elle constitue à la fois l’archétype et l’exception de la ville sud-africaine et concentre de multiples enjeux dans la plupart des domaines étudiés par la géographie. Métropole industrialo-portuaire mais aussi vitrine touristique urbaine de l’Etat le plus dynamique de l’Afrique australe, elle doit faire face aux défis liés à son expansion, aux contraintes environnementales induites par sa situation géographique mais aussi au poids d’une histoire qui a fracturé durablement le tissu urbain. Mais par bien des aspects, La Mother City, la cité mère, comme l’appellent ses habitants, est surtout marquée par ses recompositions multiples et ses mutations, par ses emprunts divers à l’Europe et au monde nord-américain. Tournée vers la mer et les échanges, terre d’exil et de migrations volontaires, ville à la mode aussi, elle ne peut pas être qu’une vitrine du passé et ne cesse de construire son présent par une résilience mémorielle malgré les marques profondes et encore irrésolues de l’apartheid. Difficilement modélisable, souvent contradictoire, son évolution constitue une exception dans le territoire sud-africain, lui-même très fragmenté. En ce sens, Cape Town ressemble bien à une nation « arc-en-ciel » en construction.

      Tags associés:

    6. Kenya- Nairobi: une métropole des hautes terres d’Afrique orientale

      Date de publication:

      13 Septembre 2019

      Avec 5 millions d’habitants, Nairobi est l’une des plus grandes aires métropolitaines d’Afrique orientale. Rayonnant sur les hautes terres du centre du Kenya, en particulier sur les campagnes du pays kikuyu, cette ville fragmentée et ségréguée possède quelques-uns des plus grands bidonvilles d’Afrique (Mathare Valley et Kibera). En pleine explosion démographique, cette ville-monde ne cesse de s’étaler. Ses dynamiques productives (fleurs…) sont largement branchées sur la mondialisation alors que la Chine y construit un grand réseau routier et une nouvelle voie de chemin de fer connectant ce puissant hinterland à Mombassa et à l’Océan indien.

      Tags associés:

    7. Djibouti: un Etat stratégique de la Corne de l’Afrique au débouché de la Mer rouge et du détroit de Bab-el-Mandeb

      Date de publication:

      3 Juillet 2019

      Djibouti est un Etat modeste par sa taille. Il s’étend sur une surface de 23.200 km² (soit deux fois la surface de la région Ile de France) et accueille 940.000 habitants. C’est la situation géographique du pays qui lui confère un statut particulier et sans équivalent dans le monde. En effet, la République de Djibouti est située au débouché de la Mer Rouge, à proximité immédiate du détroit de Bad-el-Mandeb. C’est un point de passage obligé sur la route maritime entre l’Europe et l’Asie et un point de jonction entre la Péninsule Arabique et l’Afrique de l’est. Ces facteurs y expliquent la présence de nombreuses bases militaires étrangères (France, Etats-Unis, Chine, Japon, Italie, Espagne) et l’importance croissante des intérêts chinois dans le cadre des Nouvelles Routes de la soie.

      Tags associés:

    8. Visites d’Etat du Président de la République en Ethiopie et au Kenya- Renforcement de la coopération spatiale entre la France et l’Afrique

      Date de publication:

      14 Mars 2019

      Le Président de la République était en visite d’Etat mercredi 13 mars en Ethiopie et jeudi 14 mars au Kenya. Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a participé à ces visites dans le contexte du développement de la coopération spatiale entre la France et l’Afrique, soutenu par le CNES en particulier pour ce qui concerne les applications et le développement des technologies.

      Tags associés:

    9. Coopération spatiale entre la France et l’Afrique du Sud- Le CNES et la SANSA signent un accord fondateur fixant le cadre de leurs futurs projets

      Date de publication:

      28 Février 2019

      En présence de Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et de Lindiwe Sisulu, Ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, Jean-Pascal Le Franc, Directeur de la Programmation, de l’International et de la Qualité du CNES et Valanathan Munsami, Président-directeur général de l’Agence spatiale sud-africaine SANSA, ont signé jeudi 28 février à Pretoria, un accord fixant le cadre des coopérations spatiales futures entre la France et l’Afrique du Sud.

      Tags associés:

    10. Lampedusa: une île-frontière au cœur des migrations internationales entre l’Afrique et l’Europe

      Date de publication:

      14 Février 2019

      Appartenant à l’archipel italien des Pélages, la petite île de Lampedusa est devenue ces dernières décennies une île-frontière au cœur des flux internationaux de migrants clandestins cherchant par la Libye à entrer dans l’Union européenne. Ceci s’explique par sa situation géographique au centre de la Méditerranée centrale et sa proximité avec la rive sud d’un côté ; par la montée des enjeux démographiques et de développement en Afrique subsaharienne et l’implosion de la Libye devenue la proie de milices armées pour lesquelles le trafic de migrants s’avère très lucratif de l’autre.

      Tags associés:

    11. Casablanca: les ambitions mondiales d'une métropole d'Afrique du Nord.

      Date de publication:

      7 Décembre 2018

      Casablanca est la ville des disparités sociales les plus criantes, où se côtoient les catégories riches et les classes pauvres. C'est la ville des gratte-ciel et des bidonvilles. C'est le centre de la finance et des affaires, mais aussi de la misère, du chômage et d'autres maux, sans parler des déchets et des ordures qui en ternissent la blancheur et entachent la réputation. […] Cette situation complexe nécessite d'urgence un diagnostic qui permette d'identifier les origines du mal et les moyens d'y remédier. Car, en effet, l'essor des villes ne se mesure pas uniquement à l'aune de la hauteur de leurs tours et de la largeur de leurs avenues, mais on l'évalue essentiellement en fonction des infrastructures et des services publics disponibles, et à la lumière de la qualité de vie dans ces villes." (Discours d'ouverture du Parlement du Roi Mohammed VI, 11/10/2013). Depuis le discours du Roi Mohammed VI du 11 octobre 2013, la ville de Casablanca est un vaste chantier à ciel ouvert. Infrastructures de transport, espaces culturels et de loisirs, quartiers d'affaires, promenade maritime, Eco-cité doivent faire du poumon économique marocain "une grande métropole mondiale" (SDAU de 2009). Elle ambitionne de devenir un "hub financier international" (discours du 11/10/13), une "destination internationale de commerce et de loisirs" tout en visant "à améliorer le cadre de vie de ses habitants et à préserver son environnement et son identité" (plan de développement du Grand Casablanca, 2014). Cependant, les retards accumulés en termes d'aménagement et de développement urbain, ainsi que certaines faiblesses structurelles de la ville en matière de gestion et de gouvernance font de cet objectif une gageure. Etudier Casablanca vue du ciel, c'est observer une métropole tiraillée entre héritages et nouvelles ambitions, entre spontanéité et planification, entre influences mondialisées et spécificités locales.

      Tags associés:

    12. Casablanca: les ambitions mondiales d'une métropole d'Afrique du Nord.

      Date de publication:

      26 Novembre 2018

      " Casablanca est la ville des disparités sociales les plus criantes, où se côtoient les catégories riches et les classes pauvres. C'est la ville des gratte-ciel et des bidonvilles. C'est le centre de la finance et des affaires, mais aussi de la misère, du chômage et d'autres maux, sans parler des déchets et des ordures qui en ternissent la blancheur et entachent la réputation. […] Cette situation complexe nécessite d'urgence un diagnostic qui permette d'identifier les origines du mal et les moyens d'y remédier. Car, en effet, l'essor des villes ne se mesure pas uniquement à l'aune de la hauteur de leurs tours et de la largeur de leurs avenues, mais on l'évalue essentiellement en fonction des infrastructures et des services publics disponibles, et à la lumière de la qualité de vie dans ces villes." (Discours d'ouverture du Parlement du Roi Mohammed VI, 11/10/2013). Depuis le discours du Roi Mohammed VI du 11 octobre 2013, la ville de Casablanca est un vaste chantier à ciel ouvert. Infrastructures de transport, espaces culturels et de loisirs, quartiers d'affaires, promenade maritime, Eco-cité doivent faire du poumon économique marocain "une grande métropole mondiale" (SDAU de 2009). Elle ambitionne de devenir un "hub financier international" (discours du 11/10/13), une "destination internationale de commerce et de loisirs" tout en visant "à améliorer le cadre de vie de ses habitants et à préserver son environnement et son identité" (plan de développement du Grand Casablanca, 2014). Cependant, les retards accumulés en termes d'aménagement et de développement urbain, ainsi que certaines faiblesses structurelles de la ville en matière de gestion et de gouvernance font de cet objectif une gageure. Etudier Casablanca vue du ciel, c'est observer une métropole tiraillée entre héritages et nouvelles ambitions, entre spontanéité et planification, entre influences mondialisées et spécificités locales.

      Tags associés:

    13. Le détroit de Gibraltar: une porte, un verrou et une interface stratégique entre Atlantique et Méditerranée, Europe et Afrique

      Date de publication:

      20 Octobre 2018

      Long de 60 km d’ouest en est et large de seulement 14 km dans sa partie la plus étroite, le détroit de Gibraltar met en contact l’Afrique et l’Europe, l’Océan atlantique et la Mer méditerranée. Il fonctionne donc à la fois comme une porte, un verrou et une interface d’une qualité exceptionnelle. Il constitue donc un enjeu géostratégique majeur aux échelles continentale et mondiale. Son contrôle et la sécurité de la navigation et de flux d’échanges multiformes y expliquent de fortes rivalités géopolitiques, symbolisées en particulier par la présence des enclaves de Gibraltar et de Ceuta.

      Tags associés:

    14. L’occultation stellaire par l’astéroïde Ultima Thulé (2014 MU69) au Sénégal: une opportunité pour le développement de l’astronomie en Afrique

      Date de publication:

      27 Juillet 2018

      Dans la nuit du 3 au 4 août 2018, des scientifiques américains, français et sénégalais se retrouveront au Sénégal pour observer le passage de l’astéroïde Ultima Thulé (2014 MU69) entre la Terre et une étoile distante, phénomène appelé occultation stellaire, avant le survol de cet objet par la sonde New Horizons (NASA) le 1er janvier 2019. Cette campagne d’observation implique des chercheurs du CNRS et de l’IRD avec une participation financière du CNES et de l’ambassade de France au Sénégal. Elle est l’occasion de promouvoir la culture scientifique, et de sensibiliser le grand public autour d'un événement astronomique de portée mondiale.

      Tags associés:

    15. « Stratégie spatiale nationale pour la Tunisie »- Le CNES et le développement du spatial en Afrique

      Date de publication:

      23 Mars 2018

      Jeudi 22 mars 2018 à Hammamet, Jean-Pascal Le Franc, Directeur de la Programmation, de l’International et de la Qualité au CNES, a participé à la conférence « Stratégie spatiale nationale pour la Tunisie ». Dans le cadre d’une session plénière portant sur la dimension internationale dans laquelle évoluent les agences spatiales, il est notamment revenu sur la rapide évolution de l’environnement spatial, la lutte contre le changement climatique grâce aux satellites et la place de l’Afrique, plus particulièrement la Tunisie, dans le paysage international.

      Tags associés:

    16. Coopération spatiale entre la France et le Maroc- Copernicus au service du Maroc et de l’Afrique

      Date de publication:

      6 Mars 2018

      Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, s’est rendu mardi 6 mars à Rabat, à l’invitation de Driss El Hadani, Directeur du Centre Royal de Télédétection Spatiale (CRTS) du Maroc, afin d’inaugurer le premier atelier international préparé conjointement sur l’apport des images des satellites Sentinel du programme Copernicus et de leurs données.

      Tags associés:

    17. Tags associés:

    18. Tags associés:

    19. Coopération spatiale entre la France, le Japon et l’Afrique- Le CNES a participé à Nairobi à la sixième TICAD (Tokyo International Conference on African Development)

      Date de publication:

      29 Août 2016

      Pour sa sixième édition et pour la première fois depuis sa création en 1993, la TICAD (Tokyo International Conference on African Development) s’est déroulée sur le continent africain, à Nairobi. Le CNES, qui a mis en place en 2015 avec le Japon, un accord-cadre pour l’utilisation des outils spatiaux afin de promouvoir le développement durable et la sécurité des territoires, était présent au sein de la délégation française conduite par André Vallini, Secrétaire d’Etat chargé du Développement et de la Francophonie.

      Tags associés:

    20. L’œil de l’Afrique vu par Envisat

      Date de publication:

      9 Décembre 2010
      Mauritanie-Meris.jpg

      En plein désert de Mauritanie, au nord-ouest du continent africain, une insolite structure géologique surnommée « l’œil de l’Afrique » semble rendre son regard au satellite européen Envisat.

      Tags associés:

    Pages