Affiner la recherche

Tags et Filtres

    Résultats de la recherche

    700 résultat(s) trouvé(s) Trier par
    1. A treat for comet watchers

      Date de publication:

      10 Mai 2006

      12 May, the main fragment of a disintegrating comet will pass within 10 million km of Earth. That’s close enough to see it through a pair of binoculars, just before dawn.

      Tags associés:

    2. Rosetta détecte de l'azote moléculaire pour la 1ere fois dans une comète

      Date de publication:

      18 Mars 2015

      Rosetta a mesuré pour la 1ere fois de l’azote moléculaire dans une comète, fournissant des clés sur l’environnement thermique dans lequel 67P/Churyumov-Gerasimenko s’est formée.

      Tags associés:

    3. Deux nouveaux regards sur la comète de Rosetta

      Date de publication:

      10 Avril 2014
      Comet_Churyumov_Gerasimenko_on_28_February_2014.jpg

      Le voile se lève peu à peu sur la comète que la sonde Rosetta doit rejoindre d’ici l’été prochain, observée à la fois depuis le sol et depuis l’espace.

      Tags associés:

    4. Les gaz des comètes livrent leurs secrets

      Date de publication:

      30 Septembre 2003

      Des chercheurs français et américains viennent de publier, dans la revue Science, les toutes dernières analyses des gaz piégés dans les poussières de la comète Wild-2 rapportées sur Terre en 2006 par la mission Stardust. Conclusion : les comètes ont probablement fabriqué un peu de notre atmosphère.

      Tags associés:

    5. La comète Lulin vue par le satellite WISE

      Date de publication:

      23 Juillet 2010
      nasa-swift-comete.jpg

      D’où vient l’eau dans laquelle vous cherchez un peu de fraicheur cet été ? Certains scientifiques pensent que les comètes qui pullulaient dans le jeune système solaire pourraient avoir apporté une bonne partie de l’eau aujourd’hui présente sur Terre.

      Tags associés:

    6. L’eau de la haute atmosphère de Jupiter provient de la comète Shoemaker-Levy 9

      Source:

      • Sciences et techniques

      Date de publication:

      23 Avril 2013

      La quasi-totalité de l’eau présente aujourd’hui dans la haute atmosphère de Jupiter provient de la comète Shoemaker-Levy 9, qui avait percuté la planète en juillet 1994.

      Tags associés:

    7. Ison, la comète que tous les télescopes guettent

      Date de publication:

      27 Novembre 2013

      Un caillou, situé à des centaines de millions de kilomètres de nous, concentre en ce moment l’attention de tous les astronomes de la planète : Ison, c’est son nom, pourrait se révéler la comète du siècle. Le 28 novembre, ce bloc de glaces et de poussières doit passer tout près du Soleil. Trop près ? C’est toute la question. Si elle résiste à la chaleur de notre astre, cette comète devrait ensuite s’approcher de la Terre et nous offrir un spectacle rare car son éclat sera alors exceptionnel. Explications.

      Tags associés:

    8. Les Comètes

      Date de publication:

      7 Novembre 2014

      Une comète est un petit corps, essentiellement constitué de glace d’eau et de poussière, qui mesure de quelques centaines de mètres à quelques dizaines de kilomètres dans sa plus grande dimension et qui tourne autour du Soleil. À la différence des planètes, comme la Terre, qui parcourent des orbites légèrement elliptiques, les comètes suivent souvent des trajectoires extrêmement allongées qui les éloignent énormément du Soleil, mais qui, par contrecoup, peuvent les faire passer très près du brasier solaire. En s’approchant de celui-ci, la glace qui les constitue se sublime – elle passe directement de l’état solide à l’état gazeux – et forme avec les poussières qu’elle entraîne un panache qui peut atteindre des millions de kilomètres de long et qui réfléchit l’éclat de notre étoile.

      Tags associés:

    9. Rosetta et Philae, chasseurs de comète

      Date de publication:

      16 Juin 2014

      La sonde Rosetta et son atterrisseur Philae sont bel et bien réveillés, et ne vont pas tarder à rattraper la comète Churyumov-Gerasimenko dans sa course. Retour sur une mission complexe et ambitieuse, à laquelle le CNES participe depuis plus de 20 ans.

      Tags associés:

    10. La course des comètes

      Date de publication:

      10 Juillet 2014

      Dispersés dans une sphère de plus de 1,5 année-lumière de rayon, les milliards de noyaux cométaires du nuage d’Oort ne sont que très faiblement retenus par l’attraction du Soleil. Les perturbations gravitationnelles provoquées par le passage d’une étoile à 1 ou 2 années-lumière, ce qui se produit régulièrement lors du déplacement du Système solaire dans la galaxie, peuvent les accélérer ou les ralentir très faiblement sur leur orbite. En cas d’accélération, même infime, ces corps acquièrent une vitesse suffisante pour échapper à l’influence du Soleil et partent à l’aventure dans les espaces interstellaires. Dans le cas contraire, le freinage d’un noyau provoque la lente modification de son orbite et, en un laps de temps de plusieurs millions d’années, il plonge au ralenti vers le centre du Système solaire. Selon sa vitesse initiale et les aléas de ses rencontres, son orbite sera plus ou moins allongée et pourra même être profondément modifiée par l’attraction des planètes géantes. Comme tous les corps en orbite autour du Soleil, les comètes parcourent des trajectoires elliptiques plus ou moins allongées, dont le Soleil occupe l’un des foyers. Dans le cas extrême, l’orbite de la comète est parabolique et la comète échappe à l’attraction gravitationnelle du Soleil après son premier passage. Dans un souci de classement, les astronomes ont décidé arbitrairement de classer les comètes en fonction de leur période, c’est-à-dire du temps qui s’écoule entre deux passages au plus près du Soleil, le périhélie. En dessous de 200 ans, on parle de comètes à courte période, au-dessus, de comètes à longue période. Certaines comètes du nuage d’Oort peuvent plonger droit vers le Soleil et le percuter de plein fouet ou bien le frôler à une vitesse folle avant de repartir au loin.

      Tags associés:

    11. SOHO spots its 2,000th comet

      Date de publication:

      19 Janvier 2011

      On 26 December 2010, the SOHO spacecraft clocked up its 2,000th comet. Helping in its quest, a network of devoted amateur astronomers keenly pores over each image acquired by the probe’s U.S.-European coronagraph.

      Tags associés:

    12. La 2 000e comète détectée par SOHO

      Date de publication:

      19 Janvier 2011

      Le 26 décembre 2010, le satellite SOHO affichait une 2 000e comète à son tableau de chasse. Pour l’aider dans sa quête : un réseau de passionnés d’astronomie qui scrutent avec ferveur chacune des images obtenues par le coronographe américano-européen de la sonde.

      Tags associés:

    13. Rosetta, à la poursuite de la comète

      Date de publication:

      25 Mars 2014

      Qui aurait imaginé d'aller poser une sonde sur un caillou glacé crachant gaz et poussières et évoluant à une vitesse de 35 000 km/h, à quelques 450 millions de kilomètres du Soleil ? Après 10 ans de voyage, la sonde européenne Rosetta et son atterrisseur Philae ont rendez-vous avec la comète Churyumov-Gerasimenko.

      Tags associés:

    14. Rosetta : Félicitations, c'est une comète !

      Date de publication:

      15 Mai 2014
      67p_140515_2000.jpg

      La sonde européenne Rosetta a observé un saut d'activité de la comète Churyumov-Gerasimenko, autour de laquelle elle doit se mettre en orbite en août prochain. Un nuage de gaz est apparu autour du noyau cométaire.

      Tags associés:

    15. Portrait robot de la comète de Rosetta

      Date de publication:

      20 Janvier 2014
      Comet_Artist_Impression_2k.jpg

      À quoi ressemble le noyau de la comète que la sonde Rosetta escortera à partir de l’été prochain ? Avec ses contours arrondis, sa surface sombre et ses nombreux cratères, cette vue d’artiste est une proposition crédible.

      Tags associés:

    16. D’où viennent les comètes?

      Date de publication:

      10 Juillet 2014

      Comme les éclipses de Soleil et de Lune, les comètes ont toujours troublé les hommes. Aussi loin que remontent les traces écrites de notre passé, ces phénomènes célestes ont été signalés et interprétés. Mais, si les cycles qui régissent le retour des éclipses ont été décryptés il y a plusieurs millénaires, il a fallu attendre une époque bien plus récente pour que les comètes trouvent leur juste place dans le ciel. Aux époques antiques, elles étaient considérées par la majorité comme des phénomènes atmosphériques, des sortes de nuages qui réfléchissaient l’éclat solaire ou qui s’enflammaient et se déplaçaient au gré des vents. Quatre siècles avant JC, Aristote défend cette hypothèse, et son opinion s’imposera jusqu’à la Renaissance dans les milieux savants – même si, dès le Ier siècle après JC, Sénèque place les comètes parmi les astres et imagine qu’il sera un jour possible de comprendre leurs cycles et de prévoir leurs retours (Questions naturelles, livre VII). Mais Sénèque était un visionnaire et il faudra plus d’un millénaire et demi pour que la méthode scientifique s’impose et prouve qu’il avait raison et qu’Aristote se trompait.

      Tags associés:

    17. La comète 67P/Churyumov-Gerasimenko sous l’œil de Rosetta

      Date de publication:

      21 Janvier 2015

      Près de 6 mois après l’arrivée de Rosetta à proximité du noyau de la comète 67P, la revue Science publie dans son numéro daté du 23 janvier 2015 une série de 7 articles qui permettent de dresser un 1er bilan de l’exploration de ce petit corps du Système solaire.

      Tags associés:

    18. Techniques d'observation des cometes

      Date de publication:

      21 Juillet 2014

      Tags associés:

    19. OSIRIS 11-cm-resolution pictures reveal comet in unprecedented detail

      Date de publication:

      2 Mars 2015

      During its St Valentine’s Day flyby passing just 6 km from comet 67P’s nucleus, Rosetta’s OSIRIS-NAC narrow angle camera obtained an image with a pixel resolution of 11 cm showing the orbiter’s own shadow cast on the surface.

      Tags associés:

    20. Molecular building blocks of primitive life in an artificial comet

      Source:

      • Sciences et techniques

      Date de publication:

      11 Mars 2012

      The first molecules of life naturally occur in comets: that is what the French-German works achieved by the groups of Uwe Meierhenrich and Cornelia Meinert from the Institute of chemistry of Nice (Sophia Antipolis University of Nice/CNRS) and of Louis Le Sergeant d'Hendecourt from the Institute of Space Astrophysics (Paris-Sud University/CNRS) suggest.

      Tags associés:

    Pages