Assistance gravitationnelle : les voyages interplanétaires optimisés

Le voyage extraordinaire de BepiColombo

C’est un long voyage qui attend BepiColombo. Lancé en octobre 2018, l'engin spatial européano-japonais ne va commencer ses expériences scientifiques autour de Mercure qu’en 2025. Après un périple de 7 années, et 18 fois le tour du Soleil !

« Astronaute ... un métier à risques… Surtout en 1969 »

je_clervoy.jpg

Désorbitation à la voile pour Microscope

Microscope, un satellite développé par le CNES, se trouve aujourd’hui à 710 km d’altitude. C’est ici, là où l’atmosphère terrestre n’existe quasiment plus, qu’il a testé pendant 1 an et demi le principe d’équivalence (voir encadré). Sa mission est désormais terminée, pas son voyage. Le 16 octobre, Microscope va être désorbité : on va le faire redescendre vers la Terre pour qu’il se disloque et se consume dans l’atmosphère. Le but est d’éviter de nouveaux débris dans l’espace.


MASCOT - Attention, largage !

Imaginez : Hayabusa 2 se rapproche petit à petit de l’astéroïde. Le sol n’est plus qu’à 20 km, puis 3 km, puis 60 mètres. C’est là que la sonde japonaise déclenche la séparation de Mascot. Le petit engin, développé par les agences spatiales française et allemande, tombe alors en chute libre vers Ryugu. Une descente qui va quand même durer une dizaine de minutes, tant la gravité de l’astéroïde est faible. Puis il s’y pose et rebondit doucement jusqu’à s’immobiliser, probablement après moins d'une heure.

Commander de la matière Extra-Terrestre?

Français

Commander de la matière extraterrestre ?

Français

Rendez-vous avec la Lune

Objectif Lune, la suite

Délaissée pendant plus de 20 ans au profit d’autres planètes comme Mars, la Lune est de nouveau dans le viseur des grands pays spatiaux, mais aussi des pays émergents comme la Chine et l’Inde.

Français

MASCOT – Pour la science

Ca y est, le site de largage du petit atterrisseur a été choisi : en octobre, Mascot sera largué au-dessus d'une zone appelée MA-9. Le choix de ce site n’est pas un hasard : c’est là où, techniquement, il sera plus simple pour Mascot de se poser sans encombres. Et c’est là également que le sol est riche en promesses scientifiques. En effet, une fois posé sur son rocher spatial, Mascot va mener des expériences.

As-tu pris ton Galileo ?

Aujourd’hui, la navigation par satellite est très répandue. Nos voitures et nos téléphones sont quasiment tous équipés d’un GPS. Eh bien GPS, qui signifie Global Positionning System, c’est le système de navigation par satellite, développé par les Etats-Unis. Les Russes et les Chinois également en ont un, respectivement GLONASS et BeiDou. Désormais, l’Europe possède son propre système (compatible avec les autres) : Galileo. Cela permet d’être indépendant. Et aussi plus performant. Grâce à ses 30 satellites, Galileo permettra de se situer partout sur Terre, à un mètre près.

Pages

F