25 Avril 2017

Lancement de SERA 3 depuis Kiruna en Suède

SERA 3, fusée expérimentale du projet étudiant PERSEUS, sera lancée de la base d’Esrange, à Kiruna en Suède, le mercredi 26 avril 2017, à 14h00 (heure de Paris).

Suivez en direct le lancement depuis Kiruna sur cette page ou sur Perseus.fr

Le lancement de SERA 3 (Supersonique Experimental Rocket ARES) est prévu ce mercredi 26 avril depuis la base d'Esrange, à Kiruna en Suède, au Nord du cercle polaire, en présence des étudiants de l'ISAE-SUPAERO, de Centrale Lyon, de l'IPSA et de l’Université d’Evry qui suivront le vol. Pour la première fois, SERA 3 est propulsée par un fagot de trois moteurs. Le CNES assure la coordination de l'ensemble de l'activité. Il apporte la garantie du bon déroulé du projet SERA en s'impliquant dans les revues.

SERA 3 à l’épreuve du vol

SERA 3 est la troisième fusée expérimentale supersonique développée dans le cadre du projet PERSEUS (Projet Étudiant de Recherche Spatiale Européen Universitaire et Scientifique), mené par la Direction des lanceurs (DLA) du CNES. L'objectif principal des fusées expérimentales SERA est de tester des technologies innovantes développées dans PERSEUS sur un système de lancement dont les caractéristiques de vol se rapprochent de celles d’un lanceur opérationnel. Un plan de mesure adapté permettra une meilleure restitution des ambiances et phénomènes aérodynamiques. Le vol de SERA 3 a aussi pour but de préparer des vols de fusées bi-étages.

je_perseus_sera_etudiants.jpg

Des étudiants du projet PERSEUS assemblent les éléments de la fusée expérimentale SERA 3. Crédits : CNES.



Logo de la fusée expérimentale SERA 3, développée dans le cadre du projet PERSEUS. Crédits : CNES.

PERSEUS : un projet  étudiant au service de l’innovation

Le projet PERSEUS est une initiative de la DLA du CNES. Il s'inscrit dans le cadre de la préparation du futur et vise à favoriser l'émergence de solutions techniques innovantes des projets spatiaux à caractère industriel et pédagogique, réalisés par les jeunes de l'enseignement supérieur.

Lancé en juin 2005 au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget, ce projet implique de nombreuses équipes, issues de diverses écoles d'ingénieurs, IUT, lycées techniques, etc. Dans le cadre de leurs travaux, les étudiants sont encadrés par les enseignants et suivis par des experts du CNES ou d'associations (AJSEP, GAREF, Planète Sciences, AAAF…) qui assurent la bonne conduite des projets et prennent le rôle de coordination. Les associations aérospatiales étudiantes (Centrale Lyon Cosmos, Ipsa Space System, Supaero Space Section, Octave…) sont aussi un vivier de jeunes motivés, disponibles et enthousiastes auxquels des projets sont confiés.

Des fusées expérimentales PERSEUS lancées au C’Space

La fusée SERA 3, lancée depuis le site d’Esrange en Suède, fait partie de la filière des fusées ARES (Advanced Rocket for Experimental Studies) développées dans le cadre du projet PERSEUS. D’autres lancements ARES auront lieu l’été prochain durant le C’Space 2017, campagne nationale de lancement de fusées conçues par des étudiant(e)s, depuis le Camp de Ger près de Tarbes. Parallèlement le Projet PERSEUS développe le démonstrateur EOLE, avion télécommandé qui pourra réaliser un lancement aéroporté d’une fusée ARES du type de celles lancée au C’space 2017.

Logo du projet PERSEUS (Projet Étudiant de Recherche Spatiale Européen Universitaire et Scientifique). Crédits : CNES.