29 Mai 2017

Projet Parabole étudiants

Chaque année, le CNES propose aux étudiants de concevoir et réaliser des expériences qui pourront être mises en œuvre dans des conditions proches de l’impesanteur, à bord de l'Airbus A310-0G.

Les vols paraboliques constituent un des rares moyens d'accès aux conditions de micropesanteur. Leur intérêt touche à la fois le domaine des sciences physiques et celui des sciences de la vie.

Actualités du projet

La prochaine campagne Parabole Etudiants 2017 se déroulera courant octobre à Bordeaux. Trois équipes d'étudiants ont été sélectionnées en janvier 2017 suite à l'appel à projets lancé par le CNES en octobre 2016.

Les trois équipes d'étudiants qui testeront leurs expériences en micropesanteur à bord de l'A310-0G durant la campagne Parabole 2017 sont :

  • Ecole normale supérieure ; les dynamiques et manipulations de gouttes en microgravité
  • Université Clermont Auvergne : quantification des échanges gazeux sous différents niveaux de gravité
  • Institut de maintenance aéronautique (33) : compensation de microgravité par déplacement asservi en accélération

L'A310-OG de Novespace permet aux étudiants de tester leurs expériences en micropesanteur. Crédits : CNES/V. Meens, 2016.

L'Airbus A310-0G : un laboratoire pour expérimenter en micropesanteur

L'Airbus A310-0G est exploité par la Société Novespace, filiale du CNES. Grâce à cet avion, on peut obtenir un environnement à pesanteur réduite. Une série de manœuvres paraboliques produisent des périodes d'impesanteur à "0 g" (en fait, de l'ordre de 10-2g ) de 22 secondes.
Chaque parabole commence et se termine par une phase de ressource durant lesquelles l’avion est mis à cabrer jusqu’à 52° (ressource d’entrée ou Pull-up) et sort de piqué lorsqu’il atteint une inclinaison de 42° (ressource de sortie ou Pull-out) ; durant ces phases l’avion et ses passagers sont soumis à une surgravité de 1,8 g.
Un vol dure en moyenne trois heures et comprend une trentaine de manœuvres paraboliques.

Des étudiants testent leur expérience en micropesanteur lors de la campagne Parabole 2016. Crédits : Novespace/B. Verthier, 2016.


Photo 360° de l'intérieur de l'A310-0G où les passagers sont en micropesanteur. Crédits : © CNES/M. Pedoussaut.


Comment participer à Parabole ?

Dès l'automne, un appel à candidatures relayé sur ce site permet de sélectionner trois projets étudiants. Les expériences sont ensuite mises en œuvre au cours de la campagne de vols paraboliques de l'automne de l'année suivante.

L'embarquement d'une expérience dans le cadre des vols paraboliques impose des contraintes sur les matériaux utilisés, la masse, la taille, la consommation électrique et la mise en œuvre de celle-ci. Afin de faciliter la prise en compte de ces critères, Novespace  met à disposition des étudiants deux châssis pouvant recevoir leurs expériences. L’un des châssis est doté d'un caisson étanche pour l'utilisation de fluides et l’autre d'une partie ouverte pour l'installation d'expériences mécaniques. Les deux châssis peuvent être équipés d'un système de prise de vue. Il est également possible de fixer sur le chaque châssis un système d'acquisition de données.

Par ailleurs, à partir de la sélection du projet, les étudiants sont accompagnés : 

Plaquette sur les vols paraboliques (pdf - 2.84 Mo)
Dossier d'information Parabole étudiants (pdf - 2.58 Mo)
Parabole 2017 : dossier de candidature (doc - 55.5 Ko)
Description technique des châssis d'expérimentation (pdf - 2.8 Mo)

Vue par le hublot de l'horizon et d'une aile de l'A310-0G en phase de ressource, lorsque le pilote cabre l'avion. A ce moment s'installe une forte pesanteur, les passagers pèsent 1,8 fois leur poids sur Terre. Crédits : J. Chaillot, 2016.

En savoir plus