12 Octobre 2009

Contruire et lancer une fusée à eau

La fusée à eau Voilà un engin que tu peux construire à partir de 6 ans. A partir du corps de la fusée, une bouteille en plastique par exemple, on installe un système permettant d'injecter de l'air jusqu'à ce que la pression déclenche l'envol de la fusée...Prêt à faire tes premiers pas sur une aire de lancement ?

Une activité à pratiquer avec des animateurs !

La fusée à eau a l'air inoffensive mais elle reste tout de même dangereuse, notamment au décollage. Le CNES recommande donc la pratique de cette activité avec des animateurs.

Une activité à la portée de tous

Le "moteur "de la fusée à eau… c’est l’eau sous pression contenue dans le corps de la fusée et qui sera éjectée à grande vitesse au moment du décollage.

Ces fusées peuvent être construites avec de simples bouteilles de soda et un système ingénieux permettant d’injecter de l’air (avec une pompe à vélo par exemple), jusqu’à ce que la pression déclenche l’envol de la fusée.

La fusée à eau peut atteindre une altitude moyenne de 20 m environ. Ainsi il est possible de lancer des fusées à eau sur un demi-terrain de football sans danger à la retombée.

Lancer sa fusée à eau avec le CNES et Planète Sciences

Le CNES et Planète Sciences organisent régulièrement des animations pendant lesquelles tu seras guidé dans la construction et le lancement de ta fusée à eau...

Consulte régulièrement notre agenda.

Il te proposera bientôt les lieux et les dates des Festiciels et les opérations , des occasions pour pratiquer cette activité !

Le savais-tu ?

En France, il n'existe pas de grands rassemblements de lancements de fusées à eau contrairement au Japon où cette activité est devenue une véritable institution.

Un club japonais a réussi à concevoir des fusées à eau à étages multiples qui montent à plusieurs centaines de mètres !

Le top du top, en 2003, relayé par la télévision japonaise, a été l’envol d’un «astronaute» aquatique, qui est monté à deux mètres d’altitude sur un assemblage de cent fusées à eau  !

En savoir plus :